WordPress et un CMS écoresponsable : quelles différences ?

Avec une moyenne de 1500 TWH par an en 2021, le numérique consomme à lui seul entre 10 et 15% de l'électricité mondiale. Selon le rapport de l'ADEME, ce secteur polluera autant que le trafic automobile mondial d'ici 2025 si rien n'est fait. Pour inverser cette tendance, les CMS écoresponsables comme Mon Site Vert sont de plus en plus mis en avant depuis quelques années. Ces systèmes de gestion de contenu permettent-ils réellement de réduire l'empreinte de CO2 ? En quoi sont-ils différents des CMS classiques comme WordPress ?

Conception web avec WordPress : l'impact sur l'environnement

Premier CMS au monde, WordPress propulse plus de 41% des sites présents sur le web. Il est particulièrement apprécié pour sa prise en main intuitive et ses innombrables fonctionnalités qui simplifient le développement des sites. Cependant, en ce qui concerne l'écologie, ce CMS est également l'un des plus énergivores et l'un des plus polluants.

Une consommation énergétique plus élevée

En moyenne, un site WordPress consomme une quantité de kilowatts-heures équivalente à 1002 km en voiture électrique toutes les 10 000 visites. Si cette consommation élevée comprend également les dépenses énergétiques des serveurs d'hébergement, elle est principalement liée aux fonctionnalités proposées par le CMS. Avec WordPress, il est en effet possible d'ajouter des extensions ou plug-ins proposant des fonctionnalités avancées ou de personnaliser le code pour une interface plus attractive.

Toutefois, bien que cela puisse paraître nécessaire pour l'expérience utilisateur, l'accumulation d'extensions peut avoir un impact négatif d'un point de vue écologique et environnemental. Plus un site propose de fonctionnalités, plus son code s'alourdit. Son affichage nécessite donc plus de ressources et consomme plus d'électricité.

Un rejet de CO2 plus important

En raison de la quantité d'énergie qu'il consomme, WordPress rejette une quantité importante de CO2. Pour fonctionner correctement, ce CMS produit environ 0,56g de CO2 en moyenne par page vue. En tenant compte de ce taux de pollution moyen, le site WordPress émet environ la quantité de carbone que 4 arbres doivent absorber en un an. Le risque de pollution est donc très élevé avec ce CMS mondialement connu.
pollution wordpress

Éco-conception de sites web : une solution plus écologique

Comparés au géant WordPress, les CMS écologiques restent encore très peu utilisés par les propriétaires et développeurs de sites web. Pourtant, ce sont des solutions très efficaces pour réduire le taux de pollution et accompagner la transition écologique. L'utilisation d'un CMS écoresponsable comme Mon Site Vert possède en effet de nombreux avantages en matière d'écologie et d'environnement. En voici quelques-uns.

Une consommation énergétique réduite

Le principal atout du CMS écoresponsable est sa consommation énergétique particulièrement réduite. Par exemple, Mon Site Vert consomme environ la même quantité de kilowatts-heures qu'un trajet de 472 km en véhicule électrique. Soit une réduction de plus de 50% de la quantité d'électricité consommée par WordPress. Ce taux de consommation réduit s'explique par le fait que Mon Site Vert utilise une technologie permettant d'alléger les sites. Avec ce CMS, le code est épuré et le contenu média (images, graphiques et vidéos) est optimisé pour être le plus léger possible.

Ce mode de conception permet aux sites de se charger plus facilement et donc de consommer moins d'électricité. En dehors de l'économie énergétique, cela permet d'optimiser efficacement l'expérience utilisateur et d'avoir un meilleur référencement naturel (SEO). De plus, les CMS écoresponsables développent des solutions d'énergie écologique pour assurer l'hébergement des sites. C'est le cas notamment pour Mon Site Vert qui utilise principalement des énergies renouvelables pour couvrir les dépenses des serveurs.

Une empreinte carbone plus légère

En matière d'émission de CO2, le CMS écoresponsable est également plus écologique que WordPress. À chaque nouveau chargement de page, Mon Site Vert émet seulement 0,26g de CO2, environ la moitié des émissions de WordPress. Sur un an, ce taux de rejet de CO2 correspond à la quantité de carbone que 2 arbres peuvent absorber. Le tableau suivant propose un récapitulatif des chiffres clés pour comparer WordPress et Mon Site Vert, le premier CMS écoresponsable existant.
tableau comparatif

Selon ces chiffres, l'utilisation d'un CMS vert est bénéfique pour la planète, mais également pour l'image de marque que l'on souhaite renvoyer à travers les engagements de son entreprise. On constate que le risque de pollution est nettement plus élevé avec un CMS classique comme WordPress. Pour ceux qui souhaitent réduire leur empreinte carbone, il est donc plus astucieux de miser sur l'éco-conception de sites web avec un système de gestion de contenu comme Mon Site Vert.
msv